} } ?> • Afficher le sujet - le capitaine Marbot sauve l'aigle du 14 éme de ligne

Rechercher dans le forum :

Google: Yahoo: MSN:



le capitaine Marbot sauve l'aigle du 14 éme de ligne

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur: Christophe

Messagede lutzen 1813 » Mar 19 Mai 2015 : 15:37

Il est disponible en DVD !
lutzen 1813
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 889
Inscription: Lun 13 Juillet 2009 : 10:16

Messagede FRIEDERICHS » Jeu 21 Mai 2015 : 16:10

Vous avez raison Lützen .
Pour ma part , j'ai toujours défendu Marbot quand je me suis trouvé face à un de ses détracteurs .
C'était très à la mode il y a 20 - 25 ans de le " descendre en flammes " .
Je me souviens qu'une fois , je discutais de cela avec Natalia GRIFFON ; elle semblait étonnée qu'on ait pu vouloir discréditer ses mémoires . Je pense que c'est parce qu'elle était arrivée en France après cette "mode " .
En tous cas , elle était bien de notre avis , et , compte tenu de sa connaissance encyclopédique de la période , je crois que c'est une référence ! :salut:
Avatar de l’utilisateur
FRIEDERICHS
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 786
Inscription: Jeu 16 Novembre 2006 : 14:22
Localisation: FRANCHE COMTE

Messagede lutzen 1813 » Ven 22 Mai 2015 : 09:37

Figurez-vous Friederich, qu'en consultant l'ouvrage du général Regnault "LES AIGLES IMPERIALES" j'en

ai encore trouvé une belle. Voici le passage, page 92. "....il se vit confier L'Aigle, l'emporta dans des

conditions dramatiques du carré assailli, fut blessé, s'évanouit dans la neige et ne parle plus de l'Aigle ! "
Il faut n'avoir pas lu le texte de Marbot pour écrire cela, décidément ! !


- Par ailleurs, il faut lire intelligeament. Par exemple, Il arrive parfois que l' on trouve des phrases

telles que celle-ci, " nous avancions sous une grêle de balles, ou une grêle de boulets" Et voila l'auteur

qualifié d'affabulateur, de menteur, de mythomane. Car enfin une grêle est faite de dizaines, de

centaine de milliers de grêlons, or il est impossible que le dit auteur et ses camarades aient avancé

sous des dizaines, des centaines de milliers de balles ou de boulets. En fait l'on comprend bien ce qu'il

veut exprimer, son émotion sous un feu violent.
lutzen 1813
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 889
Inscription: Lun 13 Juillet 2009 : 10:16

Messagede FRIEDERICHS » Jeu 28 Mai 2015 : 19:06

Bien d'accord avec vous Lützen ! Et avec vous aussi inconnu
Je crois que Marbot est la première lecture que l'on devrait indiquer à des jeunes manifestant un certain intérêt pour l'Empire et son épopée militaire. Rien de mieux pour donner envie d'aller plus loin ...
:salut:
Avatar de l’utilisateur
FRIEDERICHS
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 786
Inscription: Jeu 16 Novembre 2006 : 14:22
Localisation: FRANCHE COMTE

Messagede L'ARCHEONAUTE » Sam 15 Juillet 2017 : 13:54

Je suis en pleine lecture des souvenirs du Gal Paulin. Il était aide de camp de Augereau au même titre que Marbot qui fut l'un de ses "collègues". Il évoque Eylau et indique qu'il s'est retrouvé seul avec le Maréchal tous les ADC étaient éparpillés. Il cite encore voir Marbot isolé et attachant la poignée de son sabre avec un mouchoir puis perdre sa trace. Il évoque voir aussi la fin d'un régiment seul au milieu de la cavalerie ennemie mais ne cite pas la présence de Marbot. Mais le passage de Marbot ne dure que quelques minutes ce qui explique certainement qu'il ne fut pas vu au cours de cette terrible bataille. Par contre Paulin dresse un tableau peu flatteur de Marbot, caractère jugé hypocrite.
Tous ces moments se perdront dans l'oubli, comme les larmes dans la pluie. ...
Avatar de l’utilisateur
L'ARCHEONAUTE
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 3081
Inscription: Lun 8 Février 2010 : 12:53
Localisation: middle earth

Précédente

Retourner vers Napoléon à travers les Arts

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité