} } ?>
Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112
• Afficher le sujet - Le masque mortuaire de Cipriani

Rechercher dans le forum :

Google: Yahoo: MSN:



Le masque mortuaire de Cipriani

Doit-on exhumer Napoléon aux fins d'analyses scientifiques ? Se trouve-t-il bien aux Invalides ? A-t-il été empoisonné ? En pleine vague napoléonienne, ces questions ressurgissent.

Le masque mortuaire de Cipriani

Messagede Mousquetaire » Dim 11 Décembre 2016 : 11:32

Georges Rétif a écrit:C'est alors que Madame Bertrand se rappela qu'en 1818, le docteur O'Meara avait pris l'empreinte faciale du maître d'hôtel de Longwood, Cipriani, décédé de mort violente.
Ce moulage, effectué à l'insu de l'Empereur (nous verrons plus loin pourquoi O'Meara se cacha de Napoléon), avait été confié par le médecin à un autre serviteur de Longwood, le Suisse Noverraz, ami intime de Cipriani. Il était destiné à être remis à la famille du défunt lorsque les exilés rentreraient en Europe. Or Cipriani ressemblait plus ou moins à Bonaparte, Général en Chef en Egypte : le général Bertrand en convenait volontiers qui avait fait partie de l'expédition.
Dès lors, substituer au Napoléon défiguré du masque Burton, le Cipriani-Bonaparte du masque O'Meara, s'imposa à l'esprit de la comtesse à un point tel, qu'après en avoir parlé à Antommarchi, elle demanda à Noverraz de lui confier temporairement l'empreinte en sa possession : elle la lui rendrait, lui dit-elle, lors du retour des exilés en Angleterre.
[...]
Quelques jours après leur arrivée à Londres, le Grand Maréchal et la Comtesse, le général Montholon et Marchand y retrouvèrent le docteur O'Meara devenu leur "ami"... au cours des trois années (1815-1818) passées ensemble auprès de l'Empereur.
[...]
Le plaisir des contacts renoués étant passé, Madame Bertrand mit confidentiellement O'Meara au courant du projet qu'elle avait échafaudé. L'ex-médecin de Napoléon, auteur de l'empreinte faciale de Cipriani, conservait en effet, à ses yeux, une espèce de droit moral d'accepter ou de refuser l'utilisation qu'il avait envisagé d'en faire.
Il était donc de la plus élémentaire correction de lui demander sa permission et son avis.
O'Meara, non seulement n'opposa pas son veto, mais s'offrit même à faciliter la réalisation du projet. Flatté de la confiance mise en lui, il assura ses "amis" français que les Mémoires qu'il se préparait à publier ("La Voix de Sainte-Hélène"), ne feraient aucune allusion à son rôle tant à Sainte-Hélène en 1818 qu'à Londres en 1821, relativement à la prise de l'empreinte de Cipriani et au destin auquel elle était promise.
Et puisque l'intention des Français était de faire "revivre" si l'on peut dire, Napoléon sous les traits de Cipriani, l'Irlandais leur narra par le détail la visite faite à Rome en 1819 au cours de laquelle, à la description qu'il lui fit de l'état de santé et de l'aspect physique de l'Empereur, il avait perçu l'amertume de Madame Mère, si fière de l'époque où son fils avait de Bonaparte les traits maigres et énergiques dont il semblait maintenant ne plus rien rester.

A la lecture de ce récit détaillé, rapportant avec précision le contenu des conversations, qui pourrait encore douter de la réalité de la substitution du masque mortuaire de Napoléon par celui de Cipriani ? Personne, sans doute, sauf peut-être celui ou celle qui cherchera en vain les notes infrapaginales renvoyant aux merveilleuses sources d'où Georges Rétif avait pu tirer tous ses précieux renseignements.
Mousquetaire
 

Messagede Bruno Roy-Henry » Dim 11 Décembre 2016 : 11:52

Ces sources existent, puisque je les aie retrouvées en partie. Certes, Rétif a reconstruit un scénario, mais il tient la route, même si cela tendait à justifier son hypothèse. D'ailleurs, il n'est pas impossible que ce soit Baxter plutôt qu'O'Meara qui ait pris l'empreinte du visage de Cipriani.

Les notes de Rétif n'ont pas été publiées à l'époque. C'est le choix de l'éditeur Martineau qui les réservait à un ouvrage ultérieur plus fouillé destiné à répliquer aux adversaires de Rétif. Ce fut une erreur, d'autant plus que l'entreprise Martineau fut conduite à la faillite, suite à un contrôle fiscal opportun qui débuta dès le printemps 1969, à la suite de quoi tous les exemplaires non-vendus de l'ouvrage furent saisis !

En outre, selon la veuve de Rétif, des agents des RG firent main-basse sur les exemplaires non-vendus dans les trois mois de la parution dans toutes les librairies qui distribuaient l'ouvrage...

Je n'ai pas pu le vérifier précisément, mais il semble que toutes les mesures prises pour "quasi-censurer" le livre de Rétif le furent après le départ du général de Gaulle !

Ceci étant, le manuscrit avait été communiqué dès 1967 à toutes les grandes maisons d'édition qui refusèrent de l'éditer. Ce fut d'ailleurs la presse anglaise qui en rendit compte la première (dans la revue Mankind).
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste."

Napoléon.
Avatar de l’utilisateur
Bruno Roy-Henry
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1495
Inscription: Lun 10 Mars 2014 : 12:31

Messagede Mousquetaire » Dim 11 Décembre 2016 : 12:31

Bruno Roy-Henry a écrit:Ces sources existent, puisque je les aie retrouvées en partie.

Pour le passage cité, vous n'avez retrouvé aucune source.

Vous n'avez notamment retrouvé aucune source qui mentionne que "le docteur O'Meara avait pris l'empreinte faciale du maître d'hôtel de Longwood, Cipriani". La preuve, c'est que vous dites vous-même que ce n'est pas impossible que ce soit Baxter qui ait pris cette empreinte.

Vous n'avez retrouvé nulle part non plus la confirmation que Bertrand "convenait volontiers" que "Cipriani ressemblait plus ou moins à Bonaparte".

Quant au contenu de la conversation que les Bertrand ont pu avoir avec O'Meara lors de leur rencontre à Londres, il ne peut lui non plus provenir d'une source quelconque puisque Rétif fait dire à O'Meara qu'il n'y ferait aucune allusion dans ses mémoires. Dans votre livre, vous ne reprenez d'ailleurs pas cette déclaration, sans doute parce que vous vous êtes rendu compte qu'elle avait été "reconstruite" par Rétif sur base de rien, sinon de sa volonté de "justifier" sa théorie.
Mousquetaire
 

Messagede Mousquetaire » Dim 11 Décembre 2016 : 22:53

Voici un autre extrait du livre de Georges Rétif dont il sera sans doute bien difficile de retrouver la source :
C'est donc en cette année 1827 que l'Angleterre jugea qu'il était temps d'agir.
L'ordre des choses voulait qu'on s'assurât d'abord de la "personne" de Cipriani. Celui-ci fut donc exhumé discrètement de sa tombe du cimetière de Plantation-House.
On fut tout étonné de le trouver parfaitement conservé.
Mousquetaire
 

Messagede Bruno Roy-Henry » Lun 12 Décembre 2016 : 18:37

Mousquetaire a écrit:
Bruno Roy-Henry a écrit:Merci de nous redonner in extenso le sens de document en histoire...

Voici ce qu'en dit par exemple Léon-Ernest Halkin dans son Initiation à la critique historique (je me contenterai de citer les premières lignes du chapitre consacré aux documents historiques, car, comme vous, j'ai trop la flemme de recopier les 6 pages qu'il consacre à ce sujet et que, même si elles sont intéressantes, il n'est pas indispensable de recopier intégralement pour comprendre de quoi on parle) :
Si les hommes n'avaient pas laissé de traces de leur existence, nous ne pourrions commencer à écrire leur histoire. Il nous faut des témoignages sur leur passé, pour que l'histoire-réalité devienne l'histoire-connaissance. Ces témoignages sont, le plus souvent, des documents écrits. Il est banal de dire que "l'histoire se fait avec des textes", et que le rôle de l'heuristique est de rechercher ces textes.
[...]
Il y a, d'autre part, une histoire qui se fait avec des vestiges archéologiques, avec des observations géographiques, en un mot, "avec tout ce qui, étant de l'homme, dépend de l'homme, sert à l'homme, exprime l'homme, signifie la présence, l'activité, les goûts et les façons d'être de l'homme".
[...]
Imagine-t-on, par ailleurs un historien qui prétendrait évoquer la vie d'Erasme ou de Luther sans utiliser, à côté de l'énorme correspondance de ces deux personnages, les portraits que nous en ont laissés les peintres de leur temps ? Par contre, il n'est pas aisé de donner à ces divers indices la place qui leur revient dans l'oeuvre de la reconstruction historique. Le langage des portraits a peut-être plus d'éclat, mais il a moins de précision que celui des lettres. Le rôle des uns et des autres est réel, mais il ne doit être ni minimisé ni exagéré.


Donc, nous sommes bien d'accord : un portrait, un dessin, une caricature, un masque mortuaire, sont aussi des documents, au sens historique ?
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste."

Napoléon.
Avatar de l’utilisateur
Bruno Roy-Henry
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1495
Inscription: Lun 10 Mars 2014 : 12:31

Messagede Maria Kel » Lun 12 Décembre 2016 : 19:55

Bien sûr que oui :razz:
"L'île de Corse, j'ai quelque pressentiment qu'un jour, cette petite île étonnera l'Europe." Rousseau
Avatar de l’utilisateur
Maria Kel
Sans grade
 
Messages: 2731
Inscription: Mer 11 Mai 2016 : 23:03
Localisation: sud-ouest de l'Empire

Messagede Mousquetaire » Lun 12 Décembre 2016 : 20:09

Bruno Roy-Henry a écrit:Donc, nous sommes bien d'accord : un portrait, un dessin, une caricature, un masque mortuaire, sont aussi des documents, au sens historique ?

Sans aucun doute. Mais on ne peut identifier la personne représentée sur un portrait ou une caricature que si on dispose d'une indication complémentaire ou d'un autre portrait qui présente des ressemblances.
Prenons l'exemple du tableau suivant :

Image

En l'absence de mention du nom, il serait impossible de savoir qu'il s'agit de la soeur de Stendhal.
En revanche, le fait de ne pas être en mesure d'identifier la personne représentée n'ôte pas toute valeur de document historique à un tableau. Il donne en effet des indications sur les costumes d'une époque, mais aussi sur le fait que, dans certains milieux sociaux, on faisait appel à des peintres pour réaliser des portraits. On ne trouvera pas par contre ce type de tableaux dans l'inventaire après décès d'un journalier agricole, pour autant qu'un tel inventaire ait été réalisé.
Mousquetaire
 

Messagede Maria Kel » Lun 12 Décembre 2016 : 23:42

J'ignorais même que ce cher Stendhal avait une soeur :lol:
"L'île de Corse, j'ai quelque pressentiment qu'un jour, cette petite île étonnera l'Europe." Rousseau
Avatar de l’utilisateur
Maria Kel
Sans grade
 
Messages: 2731
Inscription: Mer 11 Mai 2016 : 23:03
Localisation: sud-ouest de l'Empire

Messagede Mousquetaire » Mar 13 Décembre 2016 : 01:37

Maria Kel a écrit:J'ignorais même que ce cher Stendhal avait une soeur :lol:

Apparemment, il en avait même plusieurs.

Image
Mousquetaire
 

Messagede Maria Kel » Mar 13 Décembre 2016 : 01:41

Il y a un air de ressemblance entre les frères et soeurs :razz:
"L'île de Corse, j'ai quelque pressentiment qu'un jour, cette petite île étonnera l'Europe." Rousseau
Avatar de l’utilisateur
Maria Kel
Sans grade
 
Messages: 2731
Inscription: Mer 11 Mai 2016 : 23:03
Localisation: sud-ouest de l'Empire

Messagede Mousquetaire » Mar 13 Décembre 2016 : 12:19

Et ces deux-ci, ont-ils un air de famille ?

Image

Image
Mousquetaire
 

Messagede Maria Kel » Mar 13 Décembre 2016 : 12:54

Les lèvres, il me semble
"L'île de Corse, j'ai quelque pressentiment qu'un jour, cette petite île étonnera l'Europe." Rousseau
Avatar de l’utilisateur
Maria Kel
Sans grade
 
Messages: 2731
Inscription: Mer 11 Mai 2016 : 23:03
Localisation: sud-ouest de l'Empire

Messagede Mousquetaire » Mar 13 Décembre 2016 : 12:56

Est-il possible de déterminer sur base de ces portraits qu'il existe un lien de famille entre eux ? Et si oui, lequel ?
Mousquetaire
 

Messagede Maria Kel » Mar 13 Décembre 2016 : 13:18

Grand-père et petite fille? :?:
"L'île de Corse, j'ai quelque pressentiment qu'un jour, cette petite île étonnera l'Europe." Rousseau
Avatar de l’utilisateur
Maria Kel
Sans grade
 
Messages: 2731
Inscription: Mer 11 Mai 2016 : 23:03
Localisation: sud-ouest de l'Empire

Messagede Mousquetaire » Mar 13 Décembre 2016 : 14:02

Maria Kel a écrit:Grand-père et petite fille? :?:

A partir de quels éléments formulez-vous cette hypothèse ?
Mousquetaire
 

Suivante

Retourner vers Napoléon post-mortem

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron