} } ?>
Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112
• Afficher le sujet - Prince Impérial

Rechercher dans le forum :

Google: Yahoo: MSN:



Prince Impérial

Dans cet espace, vous pouvez nous faire part de toutes manifestations napoléoniennes dont vous auriez connaissance : Journée(s) commémorative(s), reconstitution historique, conférences, colloques, salon du livre, vente aux enchères, etc... Dans l'intitulé de votre message, indiquez en priorité la date et le lieu pour les manifestations.

Modérateurs: Christophe, Thierry CHOFFAT, Albert

Prince Impérial

Messagede pilayrou » Mer 15 Mars 2006 : 06:15

Image

Demain, 16 mars, 150ième anniversaire de la naissance du Prince Impérial 1856). Unique enfant de Napoléon III et d'Eugénie, il s'engagera dans l'armée brittanique et sera tué lors d'une escarmouche avec les zoulous en 1879.

:fleurs-papillons:
Avatar de l’utilisateur
pilayrou
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 804
Inscription: Mar 29 Mars 2005 : 16:22
Localisation: guilers (brest)

Messagede david » Mer 15 Mars 2006 : 10:27

En effet... dat à ce souvenir... par contre il semble que ce ne soit pas le cas du coté du SN......
croire et oser
david
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1083
Inscription: Dim 24 Février 2002 : 21:37
Localisation: toulouse

Messagede BELLOT » Mer 15 Mars 2006 : 22:32

ACTUELLEMENT A VOIR AU MUSEE D'ART ET D'HISTOIRE MILITAIRE DE FONTAINEBLEAU UNE TRES INTERESSANTE EXPOSITION SUR LE
PRINCE IMPERIAL :salut:
ON DEVIENT L'HOMME DE SON UNIFORME
(NAPOLEON)
Avatar de l’utilisateur
BELLOT
Major
Major
 
Messages: 240
Inscription: Lun 24 Novembre 2003 : 16:57
Localisation: FONTAINEBLEAU

Messagede david » Jeu 16 Mars 2006 : 12:28

une grande pensée pour Eugène Louis Napoléon Bonaparte, ni le SN ni les Amis de Napoléon III ont pensé à lui... :furieux: :furieux:


Eugène Louis Napoléon BONAPARTE,
Prince impérial

(Paris, 16 mars 1856 - Mont Itelezi, Afrique du Sud, 1er juin 1879)


Cinq années après le coup d’Etat du 2 décembre, le Second Empire est maintenant bien ancré dans les habitudes de vie des Français. Les notabilités au pouvoir à Paris et en Province assurent la promotion du régime, les hauts dignitaires de l'Église au même titre que les hauts fonctionnaires. C'est alors que Napoléon Eugène Louis Jean Joseph, fils unique de l'Empereur Napoléon III et de l'Impératrice Eugénie, naît le 16 mars 1856 à Paris. L’événement, qui est accueillie dans l’allégresse générale par les Français, assure à l’Empereur une descendance et donc un successeur légitime à sa couronne. Le pape Pie IX accepte d'être le parrain de l’enfant. La reine de Suède, Joséphine, fille d'Eugène de Beauharnais, sera la marraine. Le 14 juin suivant, en l’église de Notre-Dame et en présence de tous les corps constitués, comme l’exige le protocole, a lieu la cérémonie, que célèbre le cardinal Patrizzi, légat du pape.

Le Prince impérial est confié aux bons soins d’une nourrice et d’une nurse anglaise, miss Jane Shaw. Celles-ci sont placées sous l’autorité de la gouvernante des Enfants de France, qui n’est autre que la veuve de l'amiral Bruat, décédé en Crimée, quelques mois auparavant. Un pédiatre, le Dr Barthez, est lui chargé de surveiller la santé de l'enfant. Au palais et dans les résidences impériales, ce dernier a pour compagnons de jeux les enfants des familiers des souverains ses parents, le fils d’un ancien ami de l'Empereur, le Dr Henri Conneau notamment. Loulou, c'est son surnom, s’il est trop gâté par l’Empereur, se voit imposer des règles d'éducation strictes par son épouse. Francis Monnier, jeune professeur au collège Rollin, devient son précepteur. Il va cependant appliquer à l’éducation de son jeune élève une méthode pédagogique contestée.

Très jeune, le Prince impérial est associé aux manifestations du règne, à la « Fête impériale ». L’enfant est aimé des Parisiens et sert ainsi les desseins du régime. Il accompagne l'Impératrice, devenue régente, à un Te Deum célébré à Notre-Dame de Paris, en 1860, en l’honneur des victoires de la campagne d’Italie. Plus tard, le 14 août, c’est assis sur la selle de Napoléon III, qu'il participe au défilé des troupes militaires, place Vendôme. A 10 ans, il effectue son premier voyage officiel, au mois de juillet 1866. L’enfant accompagne l'Impératrice Eugénie en Lorraine. A Bar-le-Duc, Nancy et Lunéville, est fêté le centenaire du rattachement de la province à la France. Immobilisé au château de Saint-Cloud à la suite d’une opération à la hanche, il ne participera pas dans les semaines qu suivent à l'Exposition universelle, qui se déroule non loin de là à Paris. Nommé président d'honneur, le Prince impérial remet tout de même, le 1er juillet, les récompenses aux lauréats.

L’année suivante, l'échec de la méthode Monnier devenant patent, il est confié à un gouverneur, le général Frossard, qu’assiste un jeune universitaire, Augustin Filon. L’enseignement de ce dernier s’avérera bénéfique au prince. La même année, le 7 mai, il fait sa première communion dans la chapelle des Tuileries. La cérémonie est dirigé par l'archevêque, Monseigneur Darboy. Fêté en public et adulé par son entourage, le fils de Napoléon III va faire l’expérience de l’opposition au régime du Second Empire au cours de l’été 1868. Victor Duruy, le ministre de l'Instruction publique, l’invite en effet à la remise des prix du Concours général, en Sorbonne. Parmi les lauréats cependant, on trouve le fils du général Eugène Cavaignac, devenu un adversaire de l’Empire après son échec aux élections présidentielles de 1848. A l'appel de son nom, ce dernier demeure à sa place, provoquant la gène des officiels présents, du Prince lui-même, tandis que dans l’amphithéâtre se font entendre quelques applaudissements. Le 16 mars 1869, en compagnie de l'Impératrice Eugénie, il est cependant fêté par la Corse, à l'occasion du centenaire de la naissance du fondateur de la dynastie impériale.

Alors que la France déclare la guerre à la Prusse, le 19 juillet 1870, le Prince impérial, qui à 14 ans est déjà officier, est aux cotés de l'Empereur qui prend le commandant des armées. Ayant quitté le château de Saint-Cloud, le 28 juillet, il assiste quelques jours plus tard aux premiers affrontements devant Sarrebruck. Après ce baptême du feu, qui la réjouit, il est auprès de son père jusqu’au 27 août. A Tourteron en effet, devant la défaite qui se profile à l’horizon, le prince impérial est contraint de s’éloigner de Napoléon III. Par Landrecies puis Maubeuge, le prince impérial est conduit en Belgique. Ayant quitté son uniforme, il s'embarque à Ostende pour l'Angleterre, aborde à Douvres le 6 septembre au matin. A Hastings, l'Impératrice, qui elle aussi a fuit le territoire français après la proclamation de la République, le rejoint. Quelques semaines plus tard ils s'installent à Chislehurst, dans le Kent. Enfin, après six mois d'internement à Cassel, le 20 mars 1871, l'Empereur Napoléon III est auprès de sa famille, qui loge au manoir de Camden Place.

En 1872, le prince est inscrit au King's College de Londres, où il prépare le concours d'entrée à l'académie militaire de Wollwich. Le 9 janvier 1873, Louis-Napoléon Bonaparte décède, dans sa résidence de Camden Place, à Chislehurst, dans le Kent. Les funérailles, qui ont lieu le 15janvier suivant, rassemblent une foule imposante - dont 4.000 Français ayant traversé la Manche pour rendre un dernier hommage à l'ex-Empereur. Le prince Napoléon, neveu du défunt et désormais premier prince de la famille impériale, manifeste alors son désir de se voir confier la tutelle de l’adolescent jusqu'à sa majorité. Sa mère Eugénie s’y oppose cependant. L'année suivante, alors que le prince impérial a dix-huit 18 ans depuis le 16 mars 1874, le parti de l'Appel au Peuple, qui rassemble les sympathisant bonapartistes, qui ne cesse de croître, organise à Camden Place une grande fête en son honneur. Au mois de mai suivant, le tsar Alexandre II, qui visite l’école de Woolwich, le salue en public. Entré au 27ème rang à Wollwich, le prince impérial quitte la prestigieuse institution. Septième sur un total de trente-quatre promus, il est nommé grade de lieutenant, le 19 février 1875.

En France, la jeune Troisième République doit faire face à ses opposants. Le parti bonapartiste est cependant divisé. Ainsi, aux élections législatives de 1876, le prince Napoléon décide de se présenter en Corse contre Eugène Rouher, le candidat du prétendant. Suite aux élections générales d'octobre, si une majorité républicaine entre à l'Assemblée nationale, une centaine de députés de l'Appel au Peuple peut néanmoins servir d'appoint à une coalition d'opposition avec les royalistes. Si son parti joue un rôle important à l’Assemblée, le Prince lui éprouve le besoin de se faire connaître du plus grand nombre de Français. En Angleterre, le jeune homme fréquente la haute société. La reine Victoria l'accueille à la Cour. Mais il ne s’accommode guère de cette existence oisive.

Au mois de mars 1878, alors que l'Autriche s'est engagé dans un nouveau conflit dans les Balkans, en Bosnie-Herzégovine, le prince impérial offre ses services à l'Empereur François-Joseph, qui décline cependant la proposition. Sur l'invitation du roi de Suède, Oscar II, il part peu après à destination des pays scandinaves. En compagnie du comte Joachim Murat, le président du parti de l'Appel au Peuple à l'Assemblée, Louis est d'abord au Danemark. Reçu à Copenhague par le roi Christian IX, avec les honneurs souverains, il voyage ensuite dans la Norvège voisine, dans la région du Thelemark en compagnie du prince héritier Gustave.

En Angleterre cependant, l’année suivante, l’opinion est bouleversée par la nouvelle du désastre d'Isandhlwana, survenu en Afrique du Sud, au bord de la rivière Tugela, le 2 janvier 1879. Là, les tribus Zoulous ont attaqué et tué plus huit cents soldats de l’armée britannique. Dès le 17 février, le Prince impérial, comme de nombreux autres jeunes anglais, fait part au duc de Cambridge de sa volonté de se joindre au contingent qui doit s’embarquer pour l’Afrique australe. Suite au refus ministre de la Guerre, il demande à sa mère d'intervenir auprès de la reine Victoria, qui cède avec réticence. Le 24 février suivant, à Durban, le jeune homme est auprès de la division commandée par le général Chelmsford. Cependant, c’est en la qualité que le Prince impérial est autorisé à s’embarquer à Southampton. A bord du Danube, il parvient au Le Cap, après une courte escale à Madère, le 26 mars 1879.

A Pietermaritzburg, le général Chelmsford décide d’affecter le Prince impérial à son état-major. Suivant les royales consignes, il s’agit pour l’officier de mieux protéger le prétendant bonapartiste. A présent au coeur du pays zoulou, celui-ci part le 1er juin 1879 avec quelques hommes en mission de reconnaissance au pied du mont Itelezi. Ayant fait une halte, le détachement est attaqué. Alors que les soldats anglais parviennent à s'enfuir, le Prince impérial chute de cheval et meurt peu après, percé de dix-sept coups de sagaie. Son corps est retrouvé le lendemain. Embaumé, il est de retour en Angleterre le 11 juillet, puis transporté depuis Woolwich à Camden Place sur un affût de canon. Le lendemain, les obsèques militaires du Prince impérial sont célébrées en présence de la reine Victoria. Enfin, quelques années plus tard, en 1888, l'Impératrice Eugénie fera transférer à Farnborough, dans le Hampshire, les tombeaux de son mari et de son fils.
croire et oser
david
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1083
Inscription: Dim 24 Février 2002 : 21:37
Localisation: toulouse

Messagede de Thury » Sam 18 Mars 2006 : 18:39

à titre d'information, je vous signale qu'il y a ce soir 18 mars un grand bal "second empire" au chateau de Compiègne , donné en l'honneur des 150 ans de la naissance du prince !
(bal organisé par l'association " Carnets de bal " )
Avatar de l’utilisateur
de Thury
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 830
Inscription: Mar 6 Juillet 2004 : 17:51
Localisation: Ile de france 78

Messagede souvenir napoléonien » Jeu 23 Mars 2006 : 09:43

Quand on ignore ce que font les autres on ne s'avance pas imprudemment. Le 16 mars 2006, 150e anniversaire du Prince Impérial, une délégation du Souvenir Napoléonien, à l'initiative de son président Ronald Zins, s'est rendue à l'abbaye Saint-Michel de Farnborough pour se recueillir devant son sarcophage et a également honoré Napoléon III et l'impératrice Eugénie. Un membre du bureau des Amis de Napoléon III représentait cette association et le professeur William Smith s'est joint à la délégation française.
Un compte-rendu, avec photos, sera publié dans une prochaine revue du Souvenir Napoléonien.
souvenir napoléonien
Adjudant sous-officier
Adjudant sous-officier
 
Messages: 40
Inscription: Mar 14 Mars 2006 : 09:52
Localisation: paris

Messagede david » Jeu 23 Mars 2006 : 11:54

en effet, ayant téléphoné au Souvenir Napoléonien dans la semaine avant le 16 mars, la charmente secrétaire m'a informé du fait du dépot de gerbe du Souvenir en Angleterre, par contre rien d'officiel en France..
croire et oser
david
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1083
Inscription: Dim 24 Février 2002 : 21:37
Localisation: toulouse

Messagede david » Jeu 23 Mars 2006 : 12:01

N'en déplaise à certaines personnes, l'héritage napoléonien ne se limite pas à l'épopée de la Grande Armée ou aux fêtes de Compiègne.

Napoléon Ier ne nous a pas laissé simplement le Code Civil, la Légion d'Honneur, la Banque de France, les Lycées, etc… Napoléon III ne s'est pas contenté de léguer à la France une économie prospère par la révolution industrielle et le développement des chemins de fer, l’intéressement des employés dans l’entreprise, les prémices de la protection sociale, l'enseignement supérieur ouvert aux jeunes filles, etc...

Les deux Empereurs ont laissé un héritage politique, le Bonapartisme, héritage qui n'a pas pris une ride et tourne autour des idées simples que sont la souveraineté, le progrès social et l'autorité. Le Bonapartisme est il mort en 1940 avec la dissolution par le Prince Napoléon de "l'Appel au Peuple"? Le Bonapartisme militant et engagé a t-il fait place à un "napoléonisme" mondain ayant tout oublié ?

S'ils regardent de là où ils sont, les deux Empereurs doivent sourire et se dire que si la France ne leur a pas trouvé de remplaçant pour lancer le XXIème siècle, ils doivent aussi pleurer de voir que le monde napoléonien est divisé et a oublié le combat pour leurs idées. Le courage de se dire bonapartiste est-il une vertu qui se perd ?

David Saforcada
croire et oser
david
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1083
Inscription: Dim 24 Février 2002 : 21:37
Localisation: toulouse

Messagede grognard_oublie » Jeu 23 Mars 2006 : 12:27

Napoleon IV fut, je crois, le seul heritier de l'empire mort au combat.....

Vive le Bonapartisme , mais n'oublions pa que la democratie doit co-exister!!!!!
Vive l'Empereur!!!
grognard_oublie
Avatar de l’utilisateur
grognard_oublie
Major
Major
 
Messages: 197
Inscription: Mar 15 Octobre 2002 : 21:49
Localisation: paris

Messagede Betsy » Jeu 23 Mars 2006 : 16:09

J'habite pres de Camden Place. Voila un photo.


http://img92.imageshack.us/img92/8671/courtdressphoto0117wi.jpg

:salut:
Avatar de l’utilisateur
Betsy
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
 
Messages: 64
Inscription: Jeu 9 Mars 2006 : 15:51
Localisation: London

Messagede Le grenadier » Jeu 23 Mars 2006 : 17:22

Merci à Betsy pour la photo de la plaque apposée à Camden Place .

Par ailleurs je reprends ma réflexion déjà exposée dans un autre sujet
( Roi de Rome ) :

Il n'est pas possible d'appeler le Prince Impérial Louis , Napoléon IV : Napoléon III n'a jamais abdiqué en sa faveur , à la différence de l' Aiglon , devenu Napoléon II dans un règne bien éphémère ...

BG
Soldats ! Je suis content de vous .
Avatar de l’utilisateur
Le grenadier
Major
Major
 
Messages: 185
Inscription: Dim 25 Décembre 2005 : 15:06
Localisation: Gif-sur-Yvette ( 91 )

Messagede Drouet Cyril » Jeu 23 Mars 2006 : 18:40

Bah, y'a bien Ardisson et quelques autres qui appellent Luis Alphonso de Bourbon, Louis XX.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar de l’utilisateur
Drouet Cyril
Maréchal d'Empire
Maréchal d'Empire
 
Messages: 12677
Inscription: Jeu 21 Août 2003 : 20:37

Messagede BELLOT » Sam 25 Mars 2006 : 07:21

Egalement à Fontainebleau Samedi 1er Avril à 15h00 à l'Ecole de la Gendarmerie Nationale Caserne Damesne, place Damesne ( parking assuré a l'intérieur de la caserne), Mr JEAN CLAUDE LACHNITT historien du second empire donnera une conférence dont le thème est:
LE PRINCE IMPERIAL, LES RAISONS DE SON DEPART POUR L'AFRIQUE DU SUD, LES CIRCONSTANCES DE SA MORT.

Présentation de danse Second Empire par le groupe des Amis du Musée et extraits du NAPOLEON IV de Maurice Rostand, par le comédien Daniel Dancourt
ON DEVIENT L'HOMME DE SON UNIFORME
(NAPOLEON)
Avatar de l’utilisateur
BELLOT
Major
Major
 
Messages: 240
Inscription: Lun 24 Novembre 2003 : 16:57
Localisation: FONTAINEBLEAU

Messagede fanacyr » Jeu 12 Janvier 2017 : 21:34

La mort héroïque du Prince Impérial fait l'objet d'une ancienne anecdote dans ma famille
Il y a un siècle, le frère de mon GP est encore un grand enfant invité chez un oncle colonel
Pendant que les adultes papotent au salon, l'oncle emmène l'enfant dans une autre pièce voir une représentation de la gravure célèbre et funeste en lui disant : "tiens-toi bien droit et salue, c'est la mort du Prince Impérial" !
De cette seconde date la vocation militaire et la fanature militaria de cet oncle !
Honneur à Napoléon IV !
Et là, passant le Pont/passant le Pont ?
La Garde ! / Alors, toute l'armée est Française aujourd'hui ?
d'où vient que l'on ne voit point d'Autrichiens ?/ Ils ont FUI !!!
fanacyr
Colonel
Colonel
 
Messages: 566
Inscription: Jeu 21 Février 2008 : 17:33
Localisation: Paris

Le Roi Lion

Messagede Moundir Pacha » Sam 14 Janvier 2017 : 13:08

fanacyr a écrit:Pendant que les adultes papotent au salon, l'oncle emmène l'enfant dans une autre pièce voir une représentation de la gravure célèbre et funeste en lui disant : "tiens-toi bien droit et salue, c'est la mort du Prince Impérial" !


Il gagne à être connu votre grand oncle colonel citoyen !!! :tourne: :razz: :aime:

Lettre que "Loulou" envoya à Sir Lintorn Simmons, gouverneur de l'Ecole militaire de Woolwich (en avril 1879) et dans laquelle il fait part de son admiration pour les Zoulous :

"J'ai déjà été frappé en Afrique par un fait qui justifie cette idée : c'est la différence entre les natifs du Cap et les natifs de Natal. Ceux-ci sont encore à demi guerriers, vivant dans des kraals suivant leurs vieilles coutumes; ceux-là ont adopté les moeurs européennes. Les Cafres de Natal ont gardé quelque chose des nobles qualités qui caractérisent l'homme à l'état de nature, tandis que ceux de la colonie du Cap ont perdu toutes ces qualités et n'ont rien appris des blancs, si ce n'est à boire, à fumer et à se couvrir de guenilles. Quant aux Zoulous, ils sont certainement la plus belle race noire qu'il y ait au monde; chez les soldats, il n'y a contre eux aucun sentiment de vengeance, rien que de l'admiration pour ces hardis guerriers"
(extrait de "Le Prince impérial, souvenirs et documents", par Augustin Filon, 1912, page 214).

A noter que les Zoulous mutilèrent les corps des deux soldats britanniques tombés au début de l'attaque mais épargnèrent celui du jeune Prince. Ils se contentèrent de le dépouiller de ses vêtements et de ses armes... Mais lui laissèrent la chaîne en or et les deux médaillons qu'il portait autour du cou.
Lorsqu'on interrogea plus tard les Zoulous qui participèrent au combat, ceux-ci diront du Prince qu'il s'était battu comme un lion, "l'animal le plus courageux qu'ils connaissent"


"Ô beau petit prince de France,
Que la France connut si peu !
Toi qui souffris cette souffrance
De mourir sous un ciel trop bleu;
[…]
Mais, aujourd'hui, dans un théâtre,
Chaque soir des milliers de cœurs,
En disant "Napoléon Quatre",
Font de toi presque un empereur
".

(Rosemonde Gérard, "Napoléon IV", extrait de son recueil "Fééries")




Image
"La vie est un désert dont la femme est le chameau" (proverbe arabe).
Avatar de l’utilisateur
Moundir Pacha
Colonel
Colonel
 
Messages: 354
Inscription: Mar 21 Juin 2011 : 22:58
Localisation: Nantes

Suivante

Retourner vers L'actualité napoléonienne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités