} } ?>
Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 483

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /public_html/forum/includes/bbcode.php on line 112
• Afficher le sujet - 28 JUIN 1815 - VICTOIRE FRANCAISE

Rechercher dans le forum :

Google: Yahoo: MSN:



28 JUIN 1815 - VICTOIRE FRANCAISE

Espace consacré à Napoléon Bonaparte et au Premier Empire. Merci de rester courtois dans vos échanges.

Modérateur: Christophe

LA CAMPAGNE DE LORIOL

Messagede Route Napoleon » Jeu 17 Avril 2008 : 16:15

Le 29 mars, la tête de colonne royaliste sous les ordres du vicomte d'Escars, marchant par Pierrelatte et Donzère, s'empare de Montélimar.
Le 30 mars le général Debelle descendu de Lyon avec 400 fusilliers vétérans et quelques Garde nationaux, arrive à Montélimar. Au bout de quelque heures de fusillade, il orconne la retraite; debelle est frappé aux reins d'un copup de baïonnette par un Garde nationale qui croit à une trahison. Debelle se retire sur Loriol où il est rejoint par un bataillon du 39° de ligne, 100 Gardes d'Honneur levés à Valence et des Gardes nationaux de la Drôme.

Le 31 mars, Debelle donne le commandement au colonel Noël, chef de coprs du 4° régiment d'artlleie à cheval qui a laissé des " Souvenirs Militaires "...
Le 1er avril, le colonel Noël tient le pont sur le Rhône à Loriol et Livron, ces 2 bourgs séparés par la Drôme, au sud de Valence;
Il pousse une reconnaissance et voit les Royalistes en force avec 4.000 hommes : 2 bataillons du 10° de ligne, le 14° chasseurs, 200 hommes du régiment étranger et 6 pièces plus des Volontaires...
N'étant pas en état de défendre le pont, Noël évacue sur la rive gauche de la Drôme. Une fusillade s'ensuit dans la confusion et le combat de Loriol est un franc succès pour le duc d'Angoulême.
Le 3 avril les Royalistes occupent Romans et le duc d'Angoulême entre à Valence.

A Lyon, Grouchy s'organise. Le 6° régiment d'infanterie arrivé la veille est dirigé sur Valence. Le général Piré rejoint le général Debelle pour défendre le passage sur l'Isère.
Le 4 avril, Grouchy rappelle Mouton-Duvernet pour le nommer commandant supérieur de la ville de Lyon, et reprend en mains les autorités lyonnaises mettant la ville en état de siège.
Arrivent en renfort le général Corbineau et Girard, ainsi que le général Brayer, l' ancien commandant de Lyon qui prend la place de Dessaix...

Le ciel s'assombrit pour le duc d'Angoulême, d'autant plus que le général ernouf a échoué sur la route de Gap à Grenoble...
A gauche les généraux Compans et Rey ont envoyé leur soumissions à Napoléon.
Angoulême décide de retraiter, replie ses postes de l'Isère, évacue Valence.
Le 14° fait demi-tour et rallie le général Piré : les hommes ne veulent plus se battre.

En arrivant à Montélimar, le duc apprend que le général Gilly a pris la citadelle de Pont-Saint-Esprit. Angoulême est pris entre deux feux.
Samedi 8 avril est signée la capitualtion à Lapalud où sont arrêtés les débris de l'armée Royale.
Le duc d'Angoulême est gardé prisonnier à Pont-Saint-Esprit, en attendant les ordres de l'Empereur, sous la garde de Grouchy, Corbineau, Radet et Gilly.

Napoloén envisage d'échanger le duc d'Angoulême contre son fils et l'Impératrice Marie-Louise, puis finalement, laissera partir le duc qui s'embarquera à Sète, le 16 avril, pour un court exil en Espagne.
" Ni Français, ni Breton, Malouin suis, Malouin je reste "...
Avatar de l’utilisateur
Route Napoleon
Général en Chef
Général en Chef
 
Messages: 11580
Inscription: Mer 30 Octobre 2002 : 01:13
Localisation: INTRA-MUROS SAINT-MALO

TENSIONS

Messagede Route Napoleon » Jeu 17 Avril 2008 : 16:52

Lorsque Grouchy est nommé à Lyon, Suchet est encore à Strasbourg, gouverneur de la V° division militaire.
Début avril, Napoléon décide d'envoyer le Lyonnais Suchet à Lyon pour prendre le commandant supérieur des divisions militaires du Sud-Est, de Besançon à Montpellier.
Napoléon juge que Suchet, qui a fait ses preuves en Catalogne, est un maréchal plus apte qu'un autre à avoir un poste indépendant et saura défendre les frontières des Alpes du Jura.
Davout, ministe, envoie par télégraphe de Chappe, la nouvelle à Grouchy à Lyon, sans plus de précision.

Le 7 avril, alors que le duc d'Angoulême est en passe d'être pris, le général Grouchy expédie un courrier au ministre Davout :
" J'attends donc avec une extrême impatience, pour me porter sur Avignon et Marseille, ce maréchal, afin de savoir à quoi m'en tenir sur ce qui me reste personnellement à faire..."
Le 8 avril, un autre courrier à davout : *
" Permettez, Monsieur le marécahl, que je vous prie de demander à l'Empereur, dans le cas où le marécahl Suchet serait destiné à commander en chef de ces côtés, que Sa majesté trouive bon que je ne vois pas cueillir par d'autres mains que les miennes les fruits de mes trvaux et qu'elle daigne me permettre de retourner auprsè d'elle...."

Sur ce, le maréchal Suchet arrive à Lyon et par télégraphe informe Davout que Gouchy part à l'instant, pour Valence, accompagné de Corbineau.
Suchet fait aussitôt sentir son autorité et ordonne au directeur des postes de Lyon de lui remettre toutes les dépêches du génbéral Grouchy arrivant par estafette.
Le 9 avril, Suchet écrit à Davout que " Grouchy porte le plus grand zèle à finir la ridicule expédition des rebelles ... "

Le 11 avril, ayant pris le duc d'Angoulême, Grouchy est à Pont-Saint-Esprit, d'où il écrit une longue lettre à Napoléon :
Sire le marécahal Suchet, sous le commandement duquel je ne savais être, me donne des ordres de Lyon. Son éloignement du théâtre des opérations les rend intempestifs...
Le bien du service de Votre Majesté ne permet pas ques des mains différentes dirignet l'armée agissant dans le Midi et les divisions territoriales. les circonstances nécessitent des dispositions militaires et politiques que ne peut prescrire à temps utile celui qui n'est pas sur les lieux.
D'un autre côté, en préservant Lyon, en improvisant des moyens de défense, en mettant à votre disposition le duc d'Angoulême, je crois avoir terminé les principaux trouibles du Midi. Je dois avouer à Votre Majesté qu'elle m'imposerait un sacrifice d'amour porpre au-dessus de mes forces en m'employant comme lieutenant du marécahl Suchet. Il attacherait son nom à un succès dont le suis le mobile.
J'ai eu l'honneur de commander en chef la cavalerie de votre grande armée, Sire permettez donc que, si je ne dois pas être employé en chef sur les bords de la méditerranée, je me rende auprsè de Votre Majesté en la priant d'utiliser de toute autre manière celui dont le mouvement à sa propre personne et à ses devoirs ne connaît pas de bornes. " ...
" Ni Français, ni Breton, Malouin suis, Malouin je reste "...
Avatar de l’utilisateur
Route Napoleon
Général en Chef
Général en Chef
 
Messages: 11580
Inscription: Mer 30 Octobre 2002 : 01:13
Localisation: INTRA-MUROS SAINT-MALO

MON CHER GENERAL

Messagede Route Napoleon » Jeu 17 Avril 2008 : 17:45

... Le lendemain 12 avril, de Pont-Saint-Esprit, Grouchy s'adresse à Suchet et afin de lui faire sentir qu'il le considère son égal, il adopte le tutoiement :
" Il est indispensable, mon cher maréchal, que tu viennes ici prendre le commandement des troupes agissantes. Dans l'éloignement où tu es, tes ordres peuvenbt être intempestifs, d'une exécution impossible et d'ailleurs je t'ai dit que je ne me souciais de commander en second. je t'engage donc à te rendre sans délai à Avignon, où probablement je serai quand tu pourras y arriver... Adieu, je t'embrasse et n'attends ton arrivée pour partir... "

Depuis son arrivée à Lyon, Suchet a agi avec beaucoup d'égard vis-à-vis de Grouchy, mais à la réception de sa lettre du 12 avril, il est passablement agacé.
Le 13 avril, il abandonne le vouvoiement qu'il utilise dans ses lettres à Grouchy et il le tutoie pour lui écrire :

" Mon cher général, tu me proposes d'aller prendre le commandement de tes troupes. Tu ne veux pas commander en second. Tu ne m'as pas envoyé la capitualtion avec le duc d'Angoulême etc... Tu oublies que si nous sommes convenus que tu continuerais à correspondre directement avec le ministre, tu m'enverrais en même temps le double de cette correspondance. Enfin tu disposes, sans mon aveu, des troupes de la IX° division sans t'inquiéter de ce qui peut se passer en ce moment au-delà des Alpes et des Pyrénées. Tu portes sur marseille plus de troupes quil ne faut dans l'état actuel du Midi.
Il me suffit, mon cher général, de mettre ces différentes choses sous tes yeux pour te faire sentir que tu oublies les devoirs de ton grade et les obligations que la nature de ton commandement t'impose envers moi, tandis que je me suis empressé de rendre un hommage public à tes succès et à ta conduite polotiqque.
Les affaires du Midi étant arrangées, je sollicite de nouveaux ordres pour moi. S'ils voulaient que tu restasses sous les miens, j'espère, mon cher général, que tu m'épargnerais de prendre à ton égard le ton et l'attitude que réclameraient mon rang et les instructions de l'Empereur "...
" Ni Français, ni Breton, Malouin suis, Malouin je reste "...
Avatar de l’utilisateur
Route Napoleon
Général en Chef
Général en Chef
 
Messages: 11580
Inscription: Mer 30 Octobre 2002 : 01:13
Localisation: INTRA-MUROS SAINT-MALO

LETTRES

Messagede Route Napoleon » Jeu 17 Avril 2008 : 18:38

... Ayant démontré au général Grouchy son manque de respect, le même jour, le maréchal Suchet envoie une lettre confidentielle au ministre Davout, pour lui rendre compte du comprotement de Grouchy qu'il a supporté pour le bien du service, mais qu'il n'est plus disposé à tolérer.

Le 15 avril, Davout lui répond :

" Monsieur le maréchal, je reçois votre lettre confidentielle. Vous me permettrez de la mettre dans un moment opportun sous les yeux de l'Empereur, puisqu'elle annonce un excellent esprit.
Vous n'avez écouté que le service de l'Empereur et sacrifié dans cette circonstance, les lois de la discipline.
Vous n'avez tenu copte au général Grouchy que de son zèle et de son dévouement.
Vous trouverez ci-joint les intentions de l'Empereur qui vous precrivent d'aller faire une tournée dans les IX° et X° divisions militaires. Faites-la promptement pour revenir ensuite à Paris...
Recevez, mon cher maréchal.... "

Napoléon pense que Suchet est le mieux placé pour le représenter dan sles provinces du Midi, lui le Lyonnais avec des attaches familiales à Marseille
Le 17 avril, Suchet informe Grouchy, que sur ordre de l'Empereur il quitte Lyon pour " visiter la frontière du Midi et de là rentrer à paris et qu'à compter du 20, il cessera de donner des ordres dans les VII°, VIII° et XIX° division militaires.

Grouchy est élévé à la dignité de Maréchal.

Source : Ronald ZINS - 1815 L'ARMEE DES ALPES - Edtions Horace Cardon, en 2003
" Ni Français, ni Breton, Malouin suis, Malouin je reste "...
Avatar de l’utilisateur
Route Napoleon
Général en Chef
Général en Chef
 
Messages: 11580
Inscription: Mer 30 Octobre 2002 : 01:13
Localisation: INTRA-MUROS SAINT-MALO

Messagede la remonte » Lun 10 Juillet 2017 : 19:03

le 27 janvier 1830 , le colonel d'Autane qui était à l'époque du pont de Loriol capitaine sous les ordres du colonel général d'Ambrugeac ( côté royaliste donc ) , tombait de son cheval atteint en plein ventre d'une décharge de trois balles tirées par un sergent de grenadiers qui venait de sortir des rangs . un dénommé Joseph Bitterlin .

d'Autane :

Image
au danger mon plaisir
Avatar de l’utilisateur
la remonte
Maréchal d'Empire
Maréchal d'Empire
 
Messages: 8982
Inscription: Ven 1 Octobre 2004 : 15:06
Localisation: Paris

Précédente

Retourner vers Salon 1er Empire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités