Rechercher dans le forum :

Google: Yahoo: MSN:



"Les mensonges de Waterloo"

Espace consacré à Napoléon Bonaparte et au Premier Empire. Merci de rester courtois dans vos échanges.

Modérateur: Christophe

"Les mensonges de Waterloo"

Messagede Bernard Coppens » Jeu 18 Juin 2009 : 16:42

Pourrait-il y avoir un meilleur jour que ce 18 juin pour annoncer la parution de mon dernier ouvrage :
« Les Mensonges de Waterloo » ?
Il est paru aux éditions Jourdan, qui ont déjà publié 1815, Napoléon en campagne.

Les "Mensonges de Waterloo" est disponible en Belgique depuis quelques temps déjà, mais ne sera distribué en France qu’à la fin du mois d’août.
Les habitués du forum savent que depuis dix ans environ je poursuis mes recherches sur la bataille de Waterloo, et que les résultats de ces recherches ont donné lieu à quelques débats qui risquent de se poursuivre après la parution de ce dernier ouvrage.
Le point le plus important, à mon avis, est la démonstration du fait que Napoléon, qui a été complètement surpris par l’attaque du corps de Bülow à 16h30 sur sa droite, n’a pas vu (et n’a pas pu voir) les Prussiens avant le début de la bataille « sur les hauteurs de Saint-Lambert » (invisibles du champ de bataille, pour autant qu’il y ait des hauteurs à Chapelle Saint-Lambert) ; et que par conséquent, tout porte à croire que la lettre envoyée par le maréchal Soult à une heure, signalant « nous croyons apercevoir ce corps sur les hauteurs de Saint-Lambert » est un faux fabriqué après la bataille pour les besoins de la cause.
Il en résulte que toutes les histoires de la bataille de Waterloo écrites depuis 1818 sont basées sur des pièces falsifiées, et que c’est ce qui a rendu cette bataille si mystérieuse.
"Un problème sans solution est un problème mal posé", avait dit quelqu’un qui s’y connaissait en résolution de problèmes. Il est temps de nettoyer l’histoire de la bataille des données fausses qui en ont rendu la compréhension impossible, et c’est ce que je me suis efforcé de faire dans ce livre.
Je démontre (ou je tente de démontrer, les lecteurs seront juges) que la défaite trouve son origine dans la surprise complète que constitua l’attaque du IVe corps prussien, due au fait que Napoléon avait cru l’armée prussienne complètement hors jeu après la bataille de Ligny, et que c’est cette erreur de jugement et les fautes qui en sont découlées que Napoléon a voulu masquer dans ses différents récits.
Un grand nombre d’autres points sont abordés dans l’ouvrage, comme l’erreur de lecture de carte, la réécriture de la bataille à Sainte-Hélène par Napoléon, la phrase de Cambronne (forgée par un journaliste royaliste), la position du 6e corps, les dysfonctionnements de l’état-major, les manigances de Gourgaud et de Montholon.
Les amateurs de documents originaux trouveront aussi, dans les annexes, deux lettres d’officiers français parues dans le Journal de Rouen en juin 1815, et la version non expurgée de la lettre écrite par Jérôme Bonaparte à son épouse le 15 juillet 1815, et dans laquelle il écrit : « L’Empereur a été sublime jusqu’à huit heures du soir, le jour de la bataille ; mais à neuf heures ce n’était plus le même homme….. »
En tant que vieil habitué du forum :mrgreen: , c’est ici que je répondrai de préférence aux questions historiques que « les Mensonges de Waterloo » pourrait susciter, pour autant que les participants voudront bien rester dans le domaine de l’analyse historique.
Cordialement
:salut:

Plus d'infos : http://www.1789-1815.com/bibliogr_bc_mensonges.htm
"Celui-là rendrait à la raison publique un véritable service, qui, sans crainte, sans éblouissement et sans colère, rétablirait la logique et l'enchaînement des choses dans l'histoire de Napoléon." (Edgard Quinet)
Bernard Coppens
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 947
Inscription: Sam 2 Novembre 2002 : 02:53
Localisation: Belgique

Messagede Bastet » Jeu 18 Juin 2009 : 17:05

:volatilize: :tourne:

"Un faux fabriqué après la bataille pour les besoins de la cause"...oh! mais c'est "hénaurme" ça comme hypothèse, mon cher Bernard ...."des pièces falsifiées ? Eh! ben! comment est-ce possible.... :roll: Par qui?
J'essayerai de "rester dans le domaine de l'analyse historique", pour moi ce ne sera pas difficile vu que mes connaissances sur Waterloo frôlent le zéro, :Ane: sauf bien sûr Victor Hugo et Stendhal :aime: .Et Madelin, :aime: et Damamme :aime2: ....et vos amis Mourman et Deniau. :aime:
:salut: :fleur3:
"Sous le pont Mirabeau coule la Seine et nos amours..."
Avatar de l’utilisateur
Bastet
Général de division
Général de division
 
Messages: 4076
Inscription: Sam 5 Juillet 2008 : 17:09

Messagede mouton la mascotte » Jeu 18 Juin 2009 : 18:49

:salut:
Bonjour Bernard
Je me rappelle de votre démonstration sur le champ de bataille en 2002 il me semble . (Joker et Dominique T étaient des notres)Le temps était à peu près clair et on ne voyait rien de St Lambert.Quant à l'erreur de lecture sur la carte, aussi incroyable que ca peut paraitre :Ane: , j'ai fait la même bourde sur celle présente au Caillou !!! Longue vie et grand succès à votre dernier ouvrage !!! :croixhonneur: :salut:
La bataille de Waterloo est une enigme. Elle est aussi obscure pour ceux qui l'ont gagné que pour celui qui l'a perdue VICTOR HUGO
Avatar de l’utilisateur
mouton la mascotte
Colonel
Colonel
 
Messages: 623
Inscription: Jeu 15 Août 2002 : 18:56
Localisation: Près de Brest ( Guilers)

Messagede firdi » Jeu 18 Juin 2009 : 19:06

:furieux: monsieur Coppens, pas possible d'obtenir votre livre a PARIS,meme a la librairie du centre wallonie-bruxelles.pourquoi seulement fin aout en france,alors qu'il est déja disponible en belgique?encore des incompétents très nuls dans les maisons d'éditions et les diffuseurs francophones.ca m'énerve,car voila un livre que j'aimerais lire. :furieux:
firdi
Colonel
Colonel
 
Messages: 413
Inscription: Lun 24 Janvier 2005 : 10:33

Messagede Drouet Cyril » Jeu 18 Juin 2009 : 19:07

Mieux vaut tard que jamais. Chic, chic ! :razz:
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Avatar de l’utilisateur
Drouet Cyril
Maréchal d'Empire
Maréchal d'Empire
 
Messages: 12677
Inscription: Jeu 21 Août 2003 : 20:37

Messagede Bernard Coppens » Jeu 18 Juin 2009 : 19:27

Infernet a écrit:C'est très intéressant cette affaire de la lettre falsifiée. Il y aurait lieu peut-être de se pencher sur son porteur, le capitaine Zenowicz. Peut-être que cela éclaircirait les choses... Evidemment, c'est difficile de discuter sans avoir vu le livre...


Bonjour.
En fait, Zenowicz aurait porté l'ordre prescrit par Napoléon vers dix heures du matin, parti vers midi. Personne ne connaît le nom de l'officier de la lettre dite de une heure. Napoléon, dans ses récits, a confondu (probablement volontairement) les deux missions en une seule, ce qui fait que Zenowicz a été accusé de n'avoir remis qu'à sept heures du soir une lettre censée écrite à dix heures du matin. Zenowicz fut indigné lorsqu'il lut dans l'ouvrage de Vaudoncourt qu'il était accusé d'une "négligence bien coupable", et ce d'autant plus qu'il connaissait le général de Vaudoncourt pour avoir partagé avec lui l'exil en Espagne et en Angleterre. "Nous eûmes souvent l'occasion de parler des événements de Waterloo", écrit Zenowicz.
Vaudoncourt, interpellé par Zenowicz, vérifia sur son manuscrit, et assura celui-ci que son texte avait été altéré chez l'éditeur. Voir pages 324-326 du livre.
Bien des mystères autour de cette lettre, comme vous voyez.

Infernet a écrit:La lettre de 13 heures est aux archives, non ? Qui a bien pu faire un faux et le déposer à la barbe des royalistes ? Que de questions !!! Passionnantes, bien entendu !

Eh non, la lettre de 13 heures ne figure ni dans le registre du major général, ni dans d'autres archives. C'est Grouchy qui en a donné le texte, mais dans des versions différentes dans chacun de ses écrits.
Houssaye a donné le facsimilé d'une lettre qui aurait été retrouvée dans les archives de la famille de Grouchy, mais rien ne prouve que cette lettre soit authentique, et tout me porte à croire qu'elle a été écrite après coup. Pratique assez courante à l'époque, d'après différents témoignages que je donne dans le livre.

:salut:
"Celui-là rendrait à la raison publique un véritable service, qui, sans crainte, sans éblouissement et sans colère, rétablirait la logique et l'enchaînement des choses dans l'histoire de Napoléon." (Edgard Quinet)
Bernard Coppens
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 947
Inscription: Sam 2 Novembre 2002 : 02:53
Localisation: Belgique

Messagede Bernard Coppens » Jeu 18 Juin 2009 : 20:09

mouton la mascotte a écrit:Je me rappelle de votre démonstration sur le champ de bataille en 2002 il me semble .

Cher Mouton la Mascotte,
Je vous remercie pour vos encouragements. Je crois que notre mémorable visite sur le champ de bataille a eu lieu en 2003, et j'en garde un excellent souvenir. Outre Joker et Dominique T, il y avait notamment Ronald, CC et Frédéric , si ma mémoire est fidèle. Faites-moi signe si vous revenez à Waterloo, et choisissez de préférence une aussi belle journée (c'était en juillet, non ?).
:salut:
"Celui-là rendrait à la raison publique un véritable service, qui, sans crainte, sans éblouissement et sans colère, rétablirait la logique et l'enchaînement des choses dans l'histoire de Napoléon." (Edgard Quinet)
Bernard Coppens
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 947
Inscription: Sam 2 Novembre 2002 : 02:53
Localisation: Belgique

Messagede Richard » Jeu 18 Juin 2009 : 20:26

firdi a écrit::furieux: monsieur Coppens, pas possible d'obtenir votre livre a PARIS,meme a la librairie du centre wallonie-bruxelles.

Hé oui, je dois dire, mon cher firdi, que nous sommes des privilégiés car le livre vaut largement le modeste investissement pour ses 544 pages.

Le travail historique est, ici, très poussé et également très documenté.
La démarche se fait sur plusieurs plans:
- le fil de la campagne
- le fil des "mystères" de la campagne
- le fil des manipulations de l'histoire et de la façon de l'écrire...

Vous trouverez un Marbot "pris sur le fait", un Grouchy pas exempt de tous soupçons, un Cambronne et une histoire de son "mot" tirée au clair...

Le lecteur y a aussi son rôle: l'auteur nous présente des documents, effectue des analyses, des confrontations mais le "jugement" et l'opinion finale nous restent entiers.

Je souhaite à tous autant de plaisir et d'intérêt au cours de la lecture de cet ouvrage que j'ai pu en avoir moi-même.
Il fait un pas énorme dans la direction qui permettra d'avoir une vision bien plus claire de cette campagne que certains se sont évertués à ne pas expliquer comme si une défaite de Napoléon était forcément... inexplicable, le fait de la fatalité, du hasard... :roll:

Merci et bravo à B. Coppens pour l'immense travail de recherche et d'analyse qu'a nécessité un tel bouquin.

Ah oui, comme il se lit comme un bon polar (difficile de la lâcher), je ne vous raconte pas la fin... :)

Cordialement,
Richard
Richard
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1257
Inscription: Dim 11 Novembre 2007 : 10:48

Messagede Bernard Coppens » Ven 19 Juin 2009 : 00:14

firdi a écrit:Pas possible d'obtenir votre livre a Paris ,même a la librairie du centre Wallonie-Bruxelles. Pourquoi seulement fin aout en France, alors qu'il est déjà disponible en Belgique ? Encore des incompétents très nuls dans les maisons d'éditions et les diffuseurs francophones. Ça m'énerve,car voila un livre que j'aimerais lire.


Le livre est diffusé en Belgique par l'éditeur, lui-même situé à Bruxelles. Le marché belge francophone n'est pas comparable au marché français. La diffusion en France est assurée par une autre structure : voilà pourquoi les dates de parution ne coïncident pas dans les deux pays, ce n'est pas une question d'incompétence.
En attendant, il vous est possible de faire un petit saut jusqu'en Belgique, ou de le commander via le libraire en ligne dont le lien figure sur mon site :
http://www.1789-1815.com/bibliogr_bc_mensonges.htm
Cordialement,

:salut:
"Celui-là rendrait à la raison publique un véritable service, qui, sans crainte, sans éblouissement et sans colère, rétablirait la logique et l'enchaînement des choses dans l'histoire de Napoléon." (Edgard Quinet)
Bernard Coppens
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 947
Inscription: Sam 2 Novembre 2002 : 02:53
Localisation: Belgique

Messagede mouton la mascotte » Ven 19 Juin 2009 : 09:50

:salut:
Cher Bernard mes activités professionnelles me conduisent pour 2 années vers le pays natal de notre impératrice Joséphine :bravo: (donc rdv vers 2011-2012 !!!)
Notre visite du champ de bataille eu lieu le samedi 28 juin 2003 par une journée estivale et je crois même me souvenir qu'une sorte de garde champêtre vint nous demander à un moment ce que nous faisions près d'un réservoir d'eau !!! (en face de l'emplacement de la ferme de Rossomme) :salut:
La bataille de Waterloo est une enigme. Elle est aussi obscure pour ceux qui l'ont gagné que pour celui qui l'a perdue VICTOR HUGO
Avatar de l’utilisateur
mouton la mascotte
Colonel
Colonel
 
Messages: 623
Inscription: Jeu 15 Août 2002 : 18:56
Localisation: Près de Brest ( Guilers)

Messagede Ares » Dim 21 Juin 2009 : 23:29

Et voilà encore un livre à ajouter sur la liste des probables achats. :fou:

Est ce que le livre est accessible pour un néophyte de Waterloo? Présente t'il la facette que tout le monde connait avant d'entrée dans l'argumentation?
"Jeune, j'ai été révolutionaire par ignorance et par ambition"

"l'histoire est un mensonge que personne ne conteste"

"J'ai sauvé la révolution qui périssait.Je l'ai lavée de ses crimes, je l'ai montrée au peuple resplendissante de gloire"
Avatar de l’utilisateur
Ares
Capitaine
Capitaine
 
Messages: 83
Inscription: Lun 29 Janvier 2007 : 00:16
Localisation: Lyon

Messagede Richard » Lun 22 Juin 2009 : 10:25

Ares a écrit:Est ce que le livre est accessible pour un néophyte de Waterloo?

Il est accessible à tous. Tous les évènements abordés sont placés dans leur contexte.

Présente t'il la facette que tout le monde connait avant d'entrée dans l'argumentation?

Le but premier du livre n'est pas de raconter la bataille mais de montrer que nombres de témoignages ont été négligés car ils ne "collaient pas" à la version "revue et corrigée" à Ste-Hélène.
Il semble que pas mal d'historiens aient écarté ces témoignages car ils ont fait une confiance aveugle dans la troisième (particulièrement) version de Napoléon.

:salut:
Richard
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1257
Inscription: Dim 11 Novembre 2007 : 10:48

Messagede Bastet » Lun 22 Juin 2009 : 10:53

Cher Richard, :salut:

Je n'oserai qualifier ce "pas mal d'historiens" en me référant au travail de recherche....Au nom de quels sentiments variés,pensées, opinions, jugements, encore plus variés, ces "témoignages" furent-ils "négligés" :roll: ? Comment qualifier cette attitude d'un point de vue historique, les faits, rien que les faits ? NaÏveté, désir de tromper, malhonnêteté, incompétence, voire imbécilité, fanatisme, que sais-je....Parler d' "une confiance aveugle" ce n'est pas rien! :fou: Et quels noms recouvre ce "pas mal d'historiens?

Amitiés et :salut: :fleur3:
"Sous le pont Mirabeau coule la Seine et nos amours..."
Avatar de l’utilisateur
Bastet
Général de division
Général de division
 
Messages: 4076
Inscription: Sam 5 Juillet 2008 : 17:09

Messagede Richard » Lun 22 Juin 2009 : 11:12

Bastet a écrit: Et quels noms recouvre ce "pas mal d'historiens?

Thiers, Houssaye, Siborne, Lachouque, Logie, de Potter, De Vos, Adkin...

De façon plus limitée Barbero (d'ailleurs critiqué en son temps pas Logie pour cela)...

Certains n'ont "presque pas" subi cette "influence: Charras, Clausewitz...

Mais l'essentiel ce ne sont pas les historiens mais les témoignages directs qui sont bien plus nombreux qu'on pourrait le croire (que je ne le pensais moi-même pour le moins) et dont il reste un exploitation "combinée" à faire car il n'y a très vraisemblablement pas grand chose "d'incompréhensible" ni de "lié à la fatalité" dans cette campagne.

:salut:
Richard
Richard
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 1257
Inscription: Dim 11 Novembre 2007 : 10:48

Messagede Ares » Lun 22 Juin 2009 : 12:10

Merci pour votre réponse Richard. :)
"Jeune, j'ai été révolutionaire par ignorance et par ambition"

"l'histoire est un mensonge que personne ne conteste"

"J'ai sauvé la révolution qui périssait.Je l'ai lavée de ses crimes, je l'ai montrée au peuple resplendissante de gloire"
Avatar de l’utilisateur
Ares
Capitaine
Capitaine
 
Messages: 83
Inscription: Lun 29 Janvier 2007 : 00:16
Localisation: Lyon

Suivante

Retourner vers Salon 1er Empire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités