} } ?> • Afficher le sujet - Recherches sur le parcours d'un ancêtre

Rechercher dans le forum :

Google: Yahoo: MSN:



Recherches sur le parcours d'un ancêtre

Espace consacré à Napoléon Bonaparte et au Premier Empire. Merci de rester courtois dans vos échanges.

Modérateur: Christophe

Recherches sur le parcours d'un ancêtre

Messagede HWLG Guillaume » Mer 21 Juin 2017 : 16:16

Bonjour à tous,


je profite des dernières heures d'ouverture de ce forum pour poser une question à nos spécialistes. J'ai retrouvé deux lettres d'un ancêtre écrivant de Bruxelles en mars 1808 et septembre 1809 à son père... La retranscription est en cours... Tout ce que j'en déduis c'est qu'il a été incorporé dans l'armée et qu'il venait probablement de Paris (adresse de son père...) , j'ignore tout sur son incorporation, son corps, son régiment ... Comment pourrais-je connaitre le nom des régiments français stationnés en Belgique à cette époque ?

Si je retrouve son régiment , je pourrais aller plus loin dans mes investigations.

Merci à vous.
Dernière édition par HWLG Guillaume le Mer 5 Juillet 2017 : 12:02, édité 1 fois.
HWLG Guillaume
Capitaine
Capitaine
 
Messages: 96
Inscription: Ven 28 Août 2009 : 15:43

Bruxelles boulevard des airs

Messagede Loïc Lilian » Mer 21 Juin 2017 : 21:49

bonjour

ce ne sont pas encore les dernières heures

et à part les dates, pas d'indices dans les lettres d'appartenance à une arme en particulier?

vous savez que si il évoque un brigadier/maréchal des logis au lieu d'un caporal/sergent c'est déjà un indice

en plus toute la Belgique ou seulement Bruxelles??

il est de passage dans cette garnison ou bien au Dépôt Régimentaire, ce qui faciliterait les choses dans ce dernier cas Bruxelles étant le dépôt du 72e de ligne et du 10e Chasseurs à cheval entre autres
:salut:
"A Moi Auvergne"
Avatar de l’utilisateur
Loïc Lilian
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 782
Inscription: Dim 2 Novembre 2003 : 09:15
Localisation: Riom Auvergne & Bourbonnais

Messagede HWLG Guillaume » Mer 21 Juin 2017 : 22:45

Bonjour Loïc,

merci pour votre aide, je vais tâcher d'être le plus précis possible j'ai relu les lettres et j'ai pu trouver de nouveaux mots...

La première lettre est écrite le 12 mars 1808 de Bruxelles à son père basé à Paris. J'ai du mal à tout retranscrire mais voici quelques passages

"Je t'assure que jamais heure ne m'a semblé plus longue et si j'avais XXX j'aurai bien envoyé le fusil et la giberne au diable. On nous a tout fait ranger pour XXXX ceux qui étaient bons à aller en campagne et nous ne somme que quinze qui doivent rester qu'au dépôt et les autres partent dans trois jours pour la Silésie "( Destination déduite mais je suis pas sûr...) .

Après il revient dans sa lettre sur son voyage jusqu'à Bruxelles qu'il a fait en diligence et en passant par Péronne. Il dit avoir retrouvé ses "effets" à Bruxelles.... "Aussitôt que je suis arrivé à la caserne, le sergent major dont je t'ai déjà parlé a agit fort bien avec moi, il m'a invité à mettre mes effets dans la chambre et je pu même écrire chez lui" ... " Quand je fus dernièrement chez Monsieur le Major, il me reçu avec beauXXX XXXet m'assura qu'il penserait à moi [...] j'ai trouvé parmis les soldats deux jeunes de bonne famille qui avaient été comme moi recommandé non pour XXX remplacer mais pour les avancés en grade, il leur fit cette promesse et malgré cela ils sont toujours simple soldats" .

Il relate ensuite un incident entre un sergent et un simple soldat et écrit à son père à ce sujet " je te prie d'engager monsieur XXX à écrire quelquefois à Monsieur le major sur ce sujet."

La deuxième lettre est datée du 4 septembre 1809 toujours de Bruxelles, il relate à son père le débarquement anglais, l'expédition de Walcheren, Flessingues. Je n'ai pas encore retranscrit la lettre, j'arrive simplement à lire certains passages comme

" Je suis actuellement au bureau de la place de Bruxelles "
" ".. actuellement que je vois l'impossibilité de trouver un remplaçant.. "

Voilà où j'en suis, le mystère reste entier quant à sa fonction , tout ce que je peux dire c'est qu'il se qualifie de "bonne famille" que son père à quelques contacts et qu'il cherche un remplaçant...

Entre les deux lettres il s'est écoulé plus d'un an...
HWLG Guillaume
Capitaine
Capitaine
 
Messages: 96
Inscription: Ven 28 Août 2009 : 15:43

piste du Dépôt du 72e de ligne

Messagede Loïc Lilian » Jeu 22 Juin 2017 : 03:07

la chance...comme quoi la première intuition est souvent la bonne, cela a bien l'air d'être un dépôt d'infanterie, cela aurait été une troupe en campagne...on était pas rendus, les troupes de ligne sont tellement nomades et ne sont que de passage dans les villes

je m'en doutais quand j'ai lu que les lettres étaient écrites dans la même garnison à un an et demi d'intervalle ce qui traduit une certaine sédentarité qui n'existe qu'avec les dépôts pour les troupes de ligne (ou des corps particuliers )
ces éléments pointent un dépôt et l'infanterie :
le sergent major
nous ne sommes que quinze qui doivent rester qu'au dépôt et les autres partent dans trois jours pour la Silésie
Monsieur le Major

le Major étant justement l'officier qui commande le Dépôt

le dépôt d'infanterie à Bruxelles est celui du 72e Régiment d'Infanterie de ligne sous l'Empire
:salut:
"A Moi Auvergne"
Avatar de l’utilisateur
Loïc Lilian
Général de brigade
Général de brigade
 
Messages: 782
Inscription: Dim 2 Novembre 2003 : 09:15
Localisation: Riom Auvergne & Bourbonnais

Messagede HWLG Guillaume » Jeu 22 Juin 2017 : 12:26

Bingo !

Bien joué Loïc et merci pour votre aide :) .

J'ai bien retrouvé le jeune Claude Joseph FOSSIN au 72ème de ligne dans les registres consultables en ligne sur mémoiredeshommes.

Il est né en 1790. Fait étonnant, sa première lettre date de mars 1808, alors qu'il est mentionné sur le registre qu'il est arrivé au Corps de 27 février 1809 et qu'il est enrôlé volontaire à la mairie de Paris le 18 janvier 1809. Auriez vous une explication rationnelle à ce décalage ?

On sait ensuite qu'il a été fait sergent en avril 1810 avant d'être "rattaché au 24ème régiment légère par autorisation ministérielle rayé le 1er août 1811 " .

Ce type de rattachement par autorisation ministérielle était-il courant à l'époque ?
" rayé le 1er août 1811" sous entend que c'est à cette date qu'il a été rattaché au 24ème léger où qu'il a quitté l'armée à cette date ?

Que savons nous sur le 24ème régiment d'infanterie légère ?

Les registres ne sont pas consultables en ligne à priori pour la légère... Y a t-il d'autres documents que je pourrais consulter en ligne ? J'ai essayer la base de donnée Ste Hélène et la Légion d'honneur sans succès... Maintenant que je sais enfin qui c'était dans la famille, je serai vraiment curieux de savoir ce qui lui est arrivé... En général ce genre de lettres conservées ne lasse rien présager de bon... :?
HWLG Guillaume
Capitaine
Capitaine
 
Messages: 96
Inscription: Ven 28 Août 2009 : 15:43

Messagede HWLG Guillaume » Mer 5 Juillet 2017 : 12:07

Personne pour m'éclairer sur le parcours du 24ème de ligne à partir de 1810 ? Et par rapport à mes autres interrogations ?

J'ai renommé le sujet en conséquence :) .

Je pense n'avoir d'autre choix que de me rendre aux archives à Vincennes pour connaitre le fin mot de l'histoire , à trois bonnes heures de chez moi. Si certains ont déjà fait cette démarche je suis preneur de tout conseil pour optimiser au mieux le temps passer là bas, organiser au mieux cette journée ;)

Salutations :salut:
HWLG Guillaume
Capitaine
Capitaine
 
Messages: 96
Inscription: Ven 28 Août 2009 : 15:43


Retourner vers Salon 1er Empire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités